Rechercher
  • Work Hunter

MON COMPTE FORMATION: PRÈS DE 12 MILLIONS D'EUROS DE FRAUDE

Dernière mise à jour : 25 mars 2021


La Caisse des dépôts, gestionnaire du CPF, alerte sur les usurpations d'identité qui permettent aux escrocs de récupérer les sommes stockées dans les comptes formation des salariés.



S'il ne fallait retenir qu'un message: "quand on vous appelle pour parler de votre compte formation, raccrochez", assène à BFM Business Michel Yahiel, le directeur des retraites et de la solidarité à la Caisse des dépôts, qui gère le CPF (Compte personnel de formation).

Car les fraudes se multiplient, notamment depuis que les heures de formation ont été transformées en euros. Des fraudes évaluées "entre 10 et 12 millions d'euros" poursuit Michel Yahiel, confirmant une information du Parisien.


La méthode est bien rôdée. Des SMS, des appels insistants pour réaliser une formation "obligatoire". Sauf que l'organisme en question n'existe pas et le fraudeur disparaît aussitôt avec des centaines voire des milliers d'euros, en créditant l'argent sur une société fictive. "On reconstitue les droits, c'est automatique", assure néanmoins Michel Yahiel.

Une nouvelle certification plus stricte


Une seule règle, qui s'applique à la plupart des données sensibles (banque, assurance…): ne jamais transmettre ses informations personnelles d'autant que la Caisse des dépôts ne contacte jamais directement un actif, soit si ce dernier en a fait la demande. De la même façon, il faut bien surveiller le site sur lequel on se trouve lorsque l'on décide de changer son mot de passe.

La Caisse des dépôts a, par ailleurs, sanctionné 82 organismes mais rarement pour des fraudes. "Nous avons des conditions d'utilisation à respecter. Par exemple, le délai de réponse doit être de 48 heures. Si ce délai est dépassé, cela peut entraîner un déréférencement partiel voire total", prévient Michel Yahiel.

Le système de certification des organismes va d'ailleurs évoluer d'ici la fin de l'année. "Il va être plus strict", confirme Michel Yahiel. Résultats, efficacité des formations… "Ce n'est pas seulement pour lutter contre la fraude", souligne-t-il. Mais cela devrait aussi permettre de mieux supprimer les faux organismes.


Journaliste BFM Business

Source : https://www.bfmtv.com/economie/mon-compte-formation-pres-de-12-millions-d-euros-de-fraude_AN-202103220311.html

15 vues0 commentaire